Serge Guérin consacre un chapitre aux aidants dans son livre sur le secteur de l’économie sociale et solidaire

serge-guerin-en-librairie

Aujourd’hui, le secteur de l’économie sociale et solidaire emploie plus de 2,35 millions de personnes, soit plus que les entreprises du CAC 40. Dix millions d’aidants permettent aux personnes fragilisées par la maladie, le handicap ou le grand âge de vivre. Dans son dernier livre paru « La solidarité ça existe…et en plus, ça rapporte ! », le sociologue Serge Guérin consacre une trentaine de pages aux aidants, dans son chapitre « L’aidant informel, ou 164 milliards d’euros dans le care ».

La santé des aidants et sa prévention y sont abordées, leur paupérisation également, reprenant ainsi les axes majeurs de l’appel en faveur des aidants qu’il avait lancé avec quatre cosignataires en mars dernier. Il aborde aussi le thème du soutien entre « pairs » que constituent les échanges entre aidants sur Internet via les forums, par téléphone ou dans des groupes de paroles locaux. Il décrit aussi les outils d’auto-diagnostic permettant aux aidants d’évaluer leurs propres besoins d’aides et de soutien, tout en soulignant le besoin de formations, sans oublier l’attention à porter aux salariés aidants. Serge Guérin termine le chapitre sur l’isolement des aidants et le constat qu’ils « ne se pensent guère comme un collectif », pointant l’enjeu véritable que doit être la « représentation publique et institutionnelle pour quelques 20 millions d’aidants bénévoles et d’aidés ».

Serge Guérin est sociologue. Professeur à l’ESG Management School, directeur du Fonds pour l’innovation sociale, spécialiste incontournable des questions liées au vieillissement de la société, il est notamment l’auteur de La Nouvelle société des seniors (Michalon, 2011). Il a également accepté de parrainer Aidant attitude.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *