Geneviève, aidante de son mari atteint de la maladie de Parkinson, ne cesse de le stimuler, avec une énergie positive en restant toujours combative

Parkinson, ne pas rester dans son fauteuil !

Geneviève, aidante de de son mari parkinsonien nous explique le choc éprouvé lors de l’annonce de la maladie, qu’elle compare à une “bombe”.

Elle prend cependant le quotidien de façon positive et donne le conseil de ne pas se laisser aller. “Face à la maladie de Parkinson, il ne faut pas rester dans son fauteuil” dit-elle. Stimuler toujours et encore son époux, tel est le crédo de Geneviève. Depuis 7 ans d’accompagnement, elle ne se décourage pas, et reste résolument combative, d’autant plus qu’elle s’investit dans l’association France Parkinson.

Un commentaire

  1. Bonjour, je suis aidante et conjointe, mon mari est atteint de la maladie de Parkinson à un stade sévère. J'aurais besoin de souffler de temps à autre, si je pouvais trouver une personne de confiance qui resterait 2 aprés-midi par semaine avec lui mais c'est trés compliqué, portant " aider les aidants" je le lis partout !!!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *