Yoyo, proche aidante que l'on peut croiser sur certains forums d'aidants, a écrit cette histoire pour honorer l’attitude du personnel dans l’EHPAD où réside son mari

Marie Odile Frattini : l'hôpital ou mourir chez soi ?

Yoyo, proche aidante que l’on peut croiser sur certains forums d’aidants, a écrit cette histoire pour honorer l’attitude du personnel dans l’EHPAD* où réside son mari. Les choses qui ne vont pas, il faut les dire. Les choses qui vont et qui sont belles, il faut les dire aussi !

Chouchou ne vient plus s’asseoir avec les autres résidents à l’heure du repas. Il ne veut plus se lever. Chouchou est un monsieur très âgé touché par Alzheimer. Il ne marche plus, le fauteuil roulant est son ami. Longtemps je me suis demandée pourquoi le personnel de l’EHPAD l’appelait ainsi. Car, lorsque je l’avais en face de moi je dois avouer qu’il m’impressionnait. Son visage osseux et ses yeux bordés de rouge, comme s’il avait une conjonctivite persistante, me forçait à détourner le regard.

Pourtant on l’appelle “Chouchou”. Et, petit à petit j’ai compris. Je l’ai vu paisible, gentil, parfois joueur ; quand une aide- soignante passe près de lui il s’amuse à tirer sur la blouse blanche. Elle rit. Elle passe à nouveau près de lui volontairement pour provoquer le geste. Ca marche ; Chouchou sourit et son visage est transformé. Seulement voilà ; depuis trois jours Chouchou ne se lève plus. Petite souris dans l’unité Alzheimer, j’y suis si souvent que le personnel ne fait plus cas de ma présence. Les transmissions entre changements d’équipe se font sans que personne ne me remarque. L’équipe de l’après-midi arrive, et prends des nouvelles des résidents. Lorsque le prénom Chouchou est prononcé, je tends l’oreille.

Dialogue entre le personnel soignant :

Une aide -soignante :
“- On s’inquiète parce que Chouchou refuse de se lever ”
“- Ah bon ?”

Une dame de service :
“-T’as essayé le bisou ? Moi, le matin, je le réveille comme ça ! C’est un bisou et une caresse sur la joue, je t’assure que ça marche ! J’y vais de suite, je vais bien voir !”
Après une ou deux minutes, la dame de service sort de la chambre de Chouchou :”Alors là, c’est inquiétant, il ne répond pas au bisou !!”

J’ai voulu vous faire vivre cet instant car je l’ai vécu comme un moment de grâce, une parenthèse de gentillesse et de bienveillance pour nos personnes dépendantes. Quoi de plus beau qu’un geste de tendresse comme celui -ci ? Depuis toujours, Chouchou est réveillé par un bisou du matin ! Cette dame ne saura jamais l’émoi qu’elle a provoqué dans mon cœur ; il y a bien, sur terre, des âmes compatissantes et pleines de bonté. Assise au milieu des résidents sur ma petite chaise, j’ai bien compris que ce jour là, je venais d’assister à une scène qui serait à jamais gravée dans ma mémoire et sur mon cœur.

Yoyo

* EHPAD : établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes

2 Commentaires

  1. Bonsoir,
    Je suis si heureuse et vous remercie de ce partage ; J'aime les gens et encore plus nos ainés. Respect et bienveillance sont les mots d'ordre envers eux.

  2. BONJOUR JE SUIS TOUT A FAIT D'ACCORD AVEC VOUS RESPECT ET BIENVEILLANCE
    ENVERS NOS AINèS QUI NOUS ONT TANT DONNER HELAS C'EST LOIN D'ETRE LA
    REALITè SURTOUT SI VOUS ETES EN MAISON DE RETRAITE
    LES VISITES SE FONT RARE OU INEXISTANTE VOUS N'INTERERESSEZ PLUS GRAND
    MONDE NOUS VIVONS DE PLUS EN PLUS DANS UN MONDE D'EGOISTES
    QUI NE PENSENT QUA'EUX IL FAUDRAIT DE TEMPS EN TEMPS SE REGARDER
    DANS UNE GLACE MOI COMPRIS C'EST LA VIE QUI VEUT çA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *