« Alzheimer chez soi » fait partie des acteurs contribuant au maintien à domicile des personnes malades dans la région Nord Pas-de-Calais et aussi au répit de leurs proches. Interviews de sa présidente Marie-Line Van Compernol

Alzheimer chez soi - Aidant attitude

“ Créer les conditions d’une vie plus simple et autonome chez soi ” constitue un des axes du plan maladies neuro-dégénératives 2014-2019. « Alzheimer chez soi » fait partie des acteurs contribuant au maintien à domicile des personnes malades dans la région Nord Pas-de-Calais et aussi au répit de leurs proches. Aidant Attitude a souhaité valoriser son action, à travers un entretien avec Marie-Line Compernol, infirmière coordinatrice.

Bonjour Marie-Line Van Compernol. Pourriez-vous nous présenter l’association « Alzheimer soi » ?


Depuis 2010, nous proposons des activités de stimulation cognitive au domicile sur les cinq sens afin de préserver l’autonomie de la personne le plus longtemps possible. Du personnel qualifié et des aides médicopsychologiques ont appris à les adapter et les personnaliser. Pendant ce temps, l’aidant peut prendre du répit, s’occuper de lui. Nous intervenons dans la région du Nord Pas de Calais sur un secteur de 30 kms autour de Salomé- Laventie, Bethune, Bruay, Lievain, Lens, Carvin, Seclin, Lomme, Lambersart, Ronchin, Faches, Haubourdin, Santes. Toutes les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées peuvent bénéficier de notre association, en particulier celles âgées et fragilisées socialement. Vous pouvez nous contacter soit directement, soit par l’intermédiaire du médecin, du neurologue, ou de l’assistante sociale, etc. Nous travaillons en collaboration avec les centres de la mémoire, les accueils de jour, les neurologues, les médecins traitants, les ESAD, les MAIA, les réseaux CLIC-CCAS.
Les activités répondent aux besoins et aux goûts des personnes. Elles ne sont pas imposées. De la stimulation de la mémoire pure, à des exercices autour de mots, photos, journaux, promenades, jeux de société, etc. nous travaillons les repères dans la maison et la verbalisation en chansons. Quand la mémoire n’est plus, on peut faire des effleurages et un peu de maquillage. Nous écoutons aussi les aidants pour leurs donner quelques conseils. Notre but est de retarder l’évolution de la maladie, de diminuer l’agressivité, l’angoisse, de préserver le lien social et de revaloriser les capacités de la personne.

En quoi intervenir au domicile rend il spécifique l’accompagnement que vous proposez ?


Au domicile la prise en charge est plus simple. Après un temps d’adaptation, un climat de confiance se crée, bénéfique pour le travail. Nous dépistons très tôt les changements de comportement. La personne bénéficie d’une prise en charge personnalisée et adaptée au jour le jour. Les repères sont gardés favorisant une agressivité moindre et une confiance. Un suivi mensuel des activités est envoyé soit au médecin soit au neurologue permettant un suivi médical. Les familles reconnaissent l’utilité de nos interventions. Il se crée un lien fort. Les professionnels de santé nous encouragent à pérenniser l’association. Les familles bénéficient d’une prise en charge de l’APA par le conseil régional du Nord et du Pas de Calais. Certaines d’entre elles peuvent avoir une réduction d’impôts.

Quelles sont vos perspectives de développement ?

Nous souhaitons développer d’autres moyens de prises en charge au domicile par des partenariats financiers avec des caisses de retraites ou de mutuelles par exemples. Mais qui osera faire confiance à une petite association de village ? Notre personnel qualifié a un coût. Certaines familles n’ont pas les moyens financiers de recourir à nos services. Même si Les bénévoles sont les bienvenus, nos interventions nécessitent de connaître la maladie d’Alzheimer et de faire appel à des professionnels pour une meilleure qualité de prise en charge. Actuellement, je suis à la recherche d’un local proche de Salomé ou Violaines pour que nous puissions développer un bureau d’information sur la maladie et recevoir les familles. Toutes les personnes souhaitant soutenir notre association peuvent y adhérer ou faire un don. Je les en remercie par avance.

Pour en savoir plus et aussi
contacter l’association.

Propos recueillis par Delphine Doré

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *