Témoignage dédié aux jeunes aidants et tous ceux qui doivent d'une façon ou d'une autre accompagner une amie, une mère, une sœur pour faire face au cancer du sein ...

DSC00734

Ce témoignage très personnel est dédié aux femmes de l’association SKIN qui m’ont tant ému il y a quelques mois. Je le dédie aussi à tous les jeunes aidants qui comme moi un jour apprennent que leur maman n’est pas immortelle !

En SKIN je suis venu rechercher une continuité de l’histoire de ma mère. Elle était belle, jolie femme élégante, et pourtant je l’ai connue malade tout au long de mon adolescence. A 32 ans j’ai du faire face à une situation inconnue à contre sens de ma vie de jeune père de famille en plaine construction d’une vie active : accompagner ma maman dans sa fin de vie ! Pourquoi est-elle partie si vite, rongée par ce cancer du sein à 61 ans ? Mon père et moi avons vécu au rythme des rémissions et des chimiothérapies. C’était il y a un peu plus d’une dizaine d’années et je garde une profonde tristesse de la façon dont elle est partie, seule, dans une souffrance profonde.

DSC00734
œuvre de Karine Zibaut

Quand j’ai eu connaissance de l’initiative SKIN, j’ai enfin pu trouver cette prolongation de l’histoire de ma mère, pour la transformer. je me suis vite senti adopté par les femmes de SKIN, retrouvant en elles une part de ma mère et surtout des histoires différentes, un courage, une envie de vivre nourrissante. Écouter d’autres voix féminines parler de cette maladie, alors que ma mère ne souhaitait pas échanger avec moi sur ce sujet, m’a apporté des réponses et quelques clés à mes interrogations légitimes laissées sans réponses jusque là.  Au cours des interviews réalisées avec les binômes, devenues confidentes, les femmes/artistes m’ont questionnées à leur tour sur mon histoire personnelle et celle de ma mère. Les œuvres exposées m’émeuvent profondément car je projette en les découvrant, sa participation. Il m’est arrivé d’imaginer son regard derrière toutes ses photos, sculptures, et belles créations remplies de sens, de messages et d’amour. SKIN représente pour moi, « ancien aidant », une seconde famille féminine au sein de laquelle je me sens bien, à ma place, accompagnateur et passeur d’émotions. Chères femmes de SKIN, ma façon de vous remercier pour votre amitié et votre sensibilité est de vous murmurer toute la reconnaissance que j’ai pour votre investissement, votre vécu face à la maladie, et votre volonté à travers SKIN de transformer une épreuve en beauté positive.

En octobre l’histoire continuera avec la couverture vidéo 2015 du ruban de l’espoir

Retrouvez les témoignages vidéos des femmes de SKIN.


Pierre DENIS
Reporter d’images
Fondateur d’Aidant attitude

Enregistrer

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont signalés par des *